COSTA PARADISO: le territoire aujourd’hui

Das Gebiet von COSTA PARADISO heute
22 maggio 2021
Sentenza Tribunale Tempio P. del 26 aprile 2021
25 maggio 2021

COSTA PARADISO: le territoire aujourd’hui

En réponse aux nombreuses interrogations posées, concernant la Comunità et l’inutilité de sa présence, on publie le plan du territoire (lien) complet de sa consistance, de l’usage prévu pour chaque zone et du règlement utile à l’administrer.

LE TERRITOIRE TOURISTIQUE-RÉSIDENTIEL DE COSTA PARADISO
Costa Paradiso est un territoire touristique-résidentiel de 787 hectares, né depuis une convention de lotissement signé en 1967 entre la Società Cooperativa a r.l. Costa Paradiso et la Commune de Trinità d’Agultu, à laquelle a suivi une convention de variante et un accord complémentaire en 1975. Le plan de lotissement, que la Cooperativa Costa Paradiso S.r.l. devait réaliser, en accord avec cette convention, envisageait le transfert, aux associés acheteurs, d’un lot de terrain constructible en propriété exclusive (215 hectares en total et une portion du territoire en copropriété indivisible, consacré à poumon vert et services communs, de 572 hectares. De cette surface, 85.28.64 hectares auraient dû être transformés, obligatoirement,  en œuvres d’urbanisation, lesquelles, d’après convention, auraient dû passer à la Commune de Trinità d’Agultu.
LE RÈGLEMENT
Pour la gestion du territoire en copropriété de 486 hectares, un Règlement (lien) fut signé pour « régler l’utilisation des choses, des services communs et la répartition des dépenses, aussi bien que les droits et obligations, réelles et personnelles, des propriétaires des lots et immeubles » à Costa Paradiso. L’article 4 dudit Règlement, prévoit que « le territoire entier est sujet à la convention signée le 6 juillet 1967 entre la Commune de Trinità d’Agultu et la Società Cooperativa Costa Paradiso S.r.l., enregistrée à Tempio le 25 juillet 1967 - n. 816 mod. XII vol. 87, aux actes cités et aux variations éventuelles des ces actes et de la même convention « .
BUT SOCIALE DE LA COMUNITÀ
Il en suit facilement que le but de la Comunità et, par conséquent, les devoirs du C.d.A. sont les suivants:
  1. Administrer et utiliser aux mieux les biens en commun, en appliquant le Règlement concernant les caractéristiques des constructions, l’urbanisme, le bâtiment, la protection de l’environnement et du paysage, l’hygiène et la salubrité;
  2. Faire respecter les prescriptions et garantir les droits des participants
  3. Faire respecter la convention de lotissement, concernant le territoire entier et signer les accords nécessaires avec la Commune
  4. Bien répartir les frais entre les participants, selon les principes d’égalité, de traitement et rentabilité
Il faut préciser que le Règlement ne fait aucune mention sur la gestion des services liés aux œuvres d’urbanisation primaire, pour la simple raison que ces devoirs, par convention, étaient assignés à la Cooperativa Costa Paradiso S.r.l. même si pour une période limitée. En fait, la gestion des œuvres d’urbanisation, réalisées par la coopérative lotissante, à laquelle suivra la Comunità, expirait le 1er août 1995.

PLANIMETRIE

Dans la planimétrie jointe (lien), nous avons marqué, avec des coloris différents, les zones qui, depuis la signature de la convention de lotissement, ont constitué la base du plan de lotissement:

  • la surface totale du territoire est définie par un point-ligne et mesure 787 hectares;

  • la zone urbanisée, avec propriété exclusive, mesure 215 hectares et comprend la totalité des lots privés construits ou non; elle est signalisée en blanc;

  • la zone livrée aux œuvres d’urbanisation: routes, parkings et standards, mesurant 85 hectares, est marquée en bleu et est destinée à devenir patrimoine indisponible de la Commune;

  • la zone limitée par un périmètre rouge représente la propriété commune à tous les participants de la COMUNITÀ et est assignée en proportion de millièmes;

  • les zones colorées en vert restent domaniales et de respect absolu

Ce plan fournit donc la représentation fidèle de l’idée originale à la base de la naissance de la COMUNITÀ de Costa Paradiso: les participants sont associés dans une grande propriété  commune, pour la protéger dans son état originel. Donc, le CdA de la Comunità a le but précis de surveiller l’administration et la conservation d’un territoire très étendu et très beau.

Donc, les rumeurs et allégations selon lesquelles la Comunità, une fois libérée de la gestion des services urbanistiques d’utilité publiques (services des eaux et d’égouts, routes), n’aura aucune raison d’être, sont totalement infondées. On a plusieures fois répété, et on le souligne à nouveau, que ces services ne doivent pas être en charge à la Comunità, organisme privé par sa nature mais que, comme ils sont part du public, d’après la loi, doivent être gérés par l’administration publique.
Le C.d.A.
Costa Paradiso, le 19 mai 2021

Comments are closed.